Now Reading
PARABOLES NOCTURNES.

PARABOLES NOCTURNES.

Nous avons besoin d’interpréter quand les rêves sont symboliques et que nous en sommes spectateurs. C’est d’ailleurs ce que nous recevons le plus souvent de la part de Dieu. 

Commençons à voir ensemble comment comprendre ce type de rêve. Je me répète, mais voyez cela comme une caisse à outils et laissez le Saint-Esprit vous conduire dans l’explication. Ce ne sont pas les outils ou vous-même qui êtes l’initiateur du rêve, mais Dieu! Alors, faites-lui confiance. 

La première année du règne de Belshatsar sur Babylone, Daniel fit un rêve. Des visions se présentèrent à son esprit pendant qu’il était sur son lit. Ensuite, il mit ce rêve par écrit et en raconta les points principaux.

Daniel 7.1 

En premier lieu, je vous conseille d’écrire vos rêves. Nombreux sont ceux qui ne le font pas et qui, ensuite, ne se souviennent que de quelques fragments. Ils perdent ainsi le message divin pour leur vie. J’ai appris avec l’expérience que, lorsqu’une personne note ses rêves, elle a tendance à en recevoir plus. On ne peut pas en faire une doctrine bien entendu, mais si nous prenons soin de ce que Dieu nous donne, il nous en confie davantage. Ce principe spirituel est biblique (Matthieu 25.14 à 30; Luc 16.10). 

Je vous encourage donc à conserver un cahier et un stylo à côté de votre lit ou à utiliser votre smartphone pour écrire ou vous enregistrer vocalement. Vous serez alors sûr de garder une trace de votre rêve. Lorsque vous vous réveillez en pleine nuit après avoir reçu un rêve, vous vous dites certainement qu’il est trop fort pour que vous puissiez l’oublier. Mais comme cela vous est sans doute déjà arrivé, vous savez qu’il y a de fortes chances qu’il ne vous en reste que de petites portions si vous ne l’écrivez pas. 

Un rêve qui vient de Dieu doit être imprégné de ces trois composantes du Royaume de Dieu : la justice, la paix, et la joie par le Saint-Esprit!

Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le SaintEsprit.  

Romains 14.17 

Attention, bien sûr, un rêve qui vient de Dieu peut déclencher un sentiment de peur ou même de tristesse, car, encore une fois, nous devons, avec l’aide du Saint-Esprit, être un bon interprète. Il est possible de voir à travers un sentiment de peur, la volonté de Dieu de nous garder dans sa paix en confrontant cette peur, ou, à travers un sentiment de tristesse, nous faire ressentir son cœur d’amour sur une situation bien précise de nos vies par exemple. 

Si nous faisons un rêve où nous sommes victimes d’injustice et que cela engendre de la colère en nous, nous devons, par le Saint-Esprit, nous rappeler les trois composantes du Royaume de Dieu : la justice, la paix, et la joie. Puisque Dieu est notre justice, c’est lui qui s’occupera de nous (Romains 12.19). La colère humaine n’accomplit pas la justice de Dieu. 

Quelquefois, les trois composantes du Royaume de Dieu ne sont pas dans le rêve, mais dans l’intention de Dieu à travers ce rêve. j’approfondirai cette notion au cours de ce chapitre, mais j’aimerais vous en donner un exemple tout de suite. 

See Also

Une personne m’avait raconté qu’elle se trouvait, dans son rêve, sur son lieu de travail à l’hôpital. Elle était infirmière et ce rêve était très réaliste. Cette jeune femme subissait une succession d’injustices toute la journée de la part de ses su- périeurs hiérarchiques et collègues de travail. Elle ressentait une grande colère et de la révolte à supporter leurs critiques négatives, puis elle se réveilla. Cela correspondait bien à ce qu’elle vivait. Elle pensa alors que tout se passerait mal, qu’elle ne pourrait jamais évoluer dans son service et que Dieu lui demandait d’abandonner son emploi. 

Cela m’a interpellé et je lui ai soumis une autre interprétation. Je trouvais son regard, à l’égard du reste du personnel hospitalier, extrêmement négatif. Comme j’en discutais avec elle, elle reconnut qu’elle formulait beaucoup d’accusations envers ses collègues. Je l’ai aidée à comprendre que Dieu était peut-être en train de lui révéler pourquoi tout se passait aussi mal. La colère qu’elle éprouvait ne pourrait jamais amener la justice divine dans sa situation (Jacques 1.20). Je l’ai invitée, avec le soutien de Dieu, à essayer d’être en paix avec ses collègues de travail et à ne plus répliquer par la méchanceté et l’exaspération. Quant aux préjudices réels dont elle était victime, je l’ai encouragée à répondre de manière juste. Elle devait faire confiance à la justice divine qui viendrait l’élever dans son travail. Cette proposition d’interprétation lui a beaucoup parlé et elle a mieux compris ce que Dieu attendait d’elle. 

Ne pas forcément se concentrer sur les détails 

Daniel nous explique comment écrire un rêve : il faut relever les principaux points. Nous n’avons pas forcément besoin d’interpréter tous les détails pour comprendre la signification. J’aimerais vous dire que si une idée reste ancrée dans votre esprit, alors il s’agit d’un point principal. Daniel va appliquer ce principe avec le rêve de Nebucadnetsar…

Ce texte est un passage extrait du livre PARABOLE NOCTURNES écrit par Jérémy POTHIN .

What's Your Reaction?
Amen
0
Gloire
0
Pensif
0
Repentir
0
Waouh
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2021 EgliseShop (https://eglise.shop) . All Rights Reserved.